Flight Radar

FLIGHT
RADAR

Flight radar – Radar avion militaire et civile

Vous voulez suivre en direct le vol de vacances de vos proches sur le Flight radar ? Ou découvrir la destination de l’avion qui vous survole ? Avec notre radar avion, vous pouvez suivre le trafic aérien mondial en temps réel. Et devenir un traqueur de vol en un rien de temps. Le radar vous montre les avions civils, militaires et petits (y compris les planeurs) sur une carte en Allemagne, en Autriche, en Suisse et dans d’autres pays. En outre, le radar avion vous montre les aéroports et un plan de vol correspondant avec les décollages et les atterrissages.

Radar avion militaire

Le Flight radar militaire vous montre des avions, des hélicoptères et des aéroports. En plus des avions militaires, les avions civils et les hélicoptères sont également affichés. Découvrez maintenant les mouvements des avions dans le ciel :

 

Voyons maintenant comment fonctionne exactement le tracker de vol et comment vous pouvez l’utiliser :

Utilisez votre souris pour déplacer la carte jusqu’à ce que l’avion se trouve dans la zone supérieure de la carte. Vous devriez maintenant être en mesure de le cliquer et de voir les informations. Utilisez les boutons + et – pour effectuer un zoom avant ou arrière sur la carte.

Vous pouvez également utiliser le pointeur de votre souris (smartphone : doigt) pour naviguer sur la carte et utiliser la molette de la souris pour modifier le zoom.

À l’aide du radar, vous pouvez cliquer et suivre différents vols. Vous pouvez visualiser l’itinéraire du vol précédent et voir des informations sur l’altitude, la vitesse, le lieu de départ et d’arrivée.

Si vous rencontrez des problèmes de fonctionnement ou si le radar ne peut pas être affiché complètement, dans la plupart des cas, il suffit de recharger notre page.

 

Conseils pour les aspirants pisteurs de vol РSuivre le trafic a̩rien en direct et en temps r̩el

Flight radar 1
Un Antonov An-12 – Malheureusement, on ne voit plus souvent cet avion dans le ciel européen, qui est déjà un classique de l’aviation !

206.000 vols dans le ciel – par jour ! Bien qu’il n’y ait pas tant d’avions dans le ciel chaque jour, aux heures de pointe, il peut y avoir beaucoup de monde dans les cieux. Ces mouvements de vol n’incluent pas les avions militaires. Ceux-ci représentent une part assez faible du trafic aérien. En moyenne, un peu moins de 42 millions de vols ont lieu chaque année. La tendance est à la hausse. En tant que traqueur de vols, vous en avez donc pour votre argent.

Grâce à notre Flight radar en temps réel, vous pouvez désormais suivre ces vols en direct et récupérer des données intéressantes à leur sujet. En moyenne, les avions de ligne commerciaux se déplacent à une altitude de 11 kilomètres et volent à un peu moins de 900 km/h vers leur aéroport de destination. Les jets militaires peuvent voyager plus vite que cela : Leur vitesse de pointe peut atteindre deux fois la vitesse du son (c’est-à-dire un peu moins de 2 500 km/h). Ils volent souvent au-dessus des espaces aériens des avions commerciaux à des altitudes allant jusqu’à 14 kilomètres.

À propos, vous pouvez voir les avions qui s’affichent sur le radar avion dans le ciel. La condition préalable à cela est, dans la plupart des cas, que le ciel soit sans nuages. Jetez simplement un coup d’œil à notre Radar nuages.

 

Comment repérer les avions militaires sur un radar aéroporté ?

Flight radar 2
Un Boeing C-17 Globemaster sur sa route au-dessus de la France. Le Globemaster est utilisé par plusieurs forces aériennes pour des missions dans le monde entier.

L’affichage des avions et hélicoptères de transport militaires diffère sensiblement de celui des avions et hélicoptères de transport civils. Cependant, vous démasquez l’avion ou l’hélicoptère militaire lorsque vous cliquez sur l’icône de l’avion/hélicoptère et que vous voyez la photo. Les numéros de vol spéciaux et les indicatifs d’appel tels que VIRUS, PANTER, HAWK, METAL, STONE, RRR, MC, LION, PITT, USAF ou BAF indiquent également un avion militaire.

Un radar de vol fonctionne comme suit : Tout avion que vous voyez sur un Flight radar porte un système qui collecte des données à des intervalles de temps très courts. Ces données peuvent être la position GPS exacte, la vitesse, l’altitude ou même la direction du vol. Ces données sont alors envoyées par transpondeur depuis l’avion et reçues au sol par une station de réception.

L’évaluation de ces données a lieu dans le tracker de vol en temps réel. Cela vous permet de suivre tous les mouvements du vol sur l’écran en même temps. À propos, les experts appellent cette méthode de suivi ADS-B.

 


Quelles zones et quels pays le Flight radar couvre-t-il ?

En principe, le suivi des vols couvre tous les pays qui offrent un positionnement radar approprié et librement accessible au radar de vol. Ainsi, en tant que pisteur de vol, vous pouvez utiliser le radar partout dans le monde. Ce n’est qu’au-dessus des océans que cela devient difficile. Comme la couverture radar n’y est souvent pas disponible, vous ne pourrez pas trouver les vols loin au-dessus de l’océan. Mais si les avions sont encore près de la côte, ils sont généralement encore détectés par le radar.

Entre-temps, les avions sont également suivis via un système de Satellite suivi. Par conséquent, les avions peuvent également être suivis au-dessus de l’océan s’ils sont éloignés de la côte.

 

Combinez le suivi des vols !

Le site Météo joue un rôle très important dans l’aviation. Nous l’avons également reconnu. En plus de notre système de suivi des vols, vous trouverez également d’autres radars tels que le Radar d’orage ou le Radar d’orage. Par exemple, si vous voyez une tempête arriver, vous pouvez également voir dans le radar de vol que les avions évitent cette tempête ou se dirigent vers d’autres aéroports. Souvent, cela donne lieu à de curieuses trajectoires de vol, que vous pouvez voir dans le radar de suivi des vols !

 

Questions et réponses sur le Flight radar

Comment fonctionne un radar aéroporté ?

Pour comprendre comment fonctionne un radar aéroporté, nous devons examiner brièvement les différents modèles de radar. En aviation, le radar primaire et le radar secondaire jouent un rôle crucial. Le radar primaire émet un rayonnement radar tout autour, qui est réfléchi par les objets en l’air. Ces objets peuvent être des avions, des hélicoptères, des planeurs, des ballons, mais aussi des animaux comme des oiseaux ou même des essaims de gros insectes. Pour un traqueur de vol, ce radar primaire serait rapidement source de confusion. C’est pourquoi il existe également le radar secondaire.

Celui-ci obtient non seulement ses données à partir du rayonnement radar et de la réflexion qui en résulte, mais utilise également le transpondeur de l’avion comme base d’information. Celui-ci fournit des informations détaillées sur l’altitude de vol, la vitesse et la trajectoire actuelle. En Allemagne, chaque avion qui transporte commercialement des passagers doit être équipé d’un transpondeur. Un système ADS-B spécial capte les signaux des transpondeurs des différents avions dans le monde entier et les regroupe de manière centralisée. Ces informations sont ensuite collectées et affichées sur la carte radar. Et visibles pour vous en tant que traceur de vol.

Que signifie N/A pour le Flight radar ?

Vous l’avez certainement déjà remarqué : Vous jetez un coup d’œil au tracker de vol, vous voyez un avion intéressant et vous voulez bien sûr savoir où ce bel avion se dirige. Mais avec une grande désillusion, vous réalisez que le point d’arrivée indique seulement N/A. N/A, est-ce vraiment un aéroport ? Et oui, où est-il situé ?

Avant de décider de rechercher un aéroport N/A via Google – résolvons plutôt ce mystère. N/A ne signifie rien d’autre que l’aéroport d’arrivée est inconnu. La raison en est qu’aucune information sur l’aéroport de destination n’est donnée par le transpondeur. Cela peut être délibérément réglé par le pilote si, par exemple, il ne veut pas que des informations sur l’itinéraire de vol parviennent au public.

Que signifient les avions bleus (ou les avions avec un cercle) dans les radars d’avions ?

Lorsque les avions sont éloignés d’une station radar, les localiser avec un radar au sol peut s’avérer très difficile. Cela est dû en partie au fait que les signaux du transpondeur ne peuvent pas être reçus sur une longue distance, même en raison de la courbure de la terre.

C’est pourquoi, depuis 2020, les avions sont également captés par des satellites sur la base des signaux du transpondeur. À cet effet, des récepteurs spécialement conçus sont fixés au satellite, qui peuvent capter le signal et le transmettre en temps réel à la station au sol.

Que signifie TWR sur la carte ?

TWR est l’abréviation du terme anglais « Tower », qui signifie « tour de contrôle de l’aéroport » en allemand. Dans certains aéroports, elle est également indiquée sur la carte par un symbole spécial.

Combien coûte le suivi des vols ?

L’utilisation du suivi des vols est entièrement gratuite pour vous et n’implique aucune obligation. Toutefois, certains contenus premium du radar de vol (tels que l’affichage d’informations détaillées sur l’avion) sont associés à un coût supplémentaire. Toutefois, en termes de fonctionnalité de base, vous ne serez guère désavantagé par le radar de vol gratuit.

Pourquoi les avions disparaissent-ils soudainement de la carte ?

Cela vous est peut-être arrivé : vous suivez un vol sur la carte et soudain l’avion disparaît de la carte avec son icône sans préavis. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Dans la plupart des cas, l’avion n’a pas atterri rapidement ou s’est même écrasé, mais les signaux du transpondeur ont été brièvement interrompus. Cela peut avoir différentes causes. Par exemple, si le transpondeur est désactivé manuellement par le pilote. C’est toujours le cas après l’atterrissage, par exemple. Mais il se peut aussi que l’alimentation électrique à bord de l’avion soit ou ait été brièvement interrompue. Mais souvent, l’avion réapparaît sur le radar du traceur de vol après un court laps de temps. Et vous pouvez continuer à suivre les vols en toute tranquillité.